Comment mieux gérer ses émotions ?

Les émotions font partie de vous, c’est comme ça, il va falloir vous y habituer. Colère, peur, joie ou tristesse, chaque jour elles vous accompagnent et, même si elles vous agacent, elles ont leur utilité. Alors comment gérer ses émotions sans stress pour en faire vos meilleures alliées au quotidien ?

Observer plutôt que contrôler les émotions

S’il y a bien une mauvaise habitude que l’on a presque toutes, c’est de vouloir tout contrôler. Comme pour le reste, vos émotions doivent être inspectées, quadrillées, examinées, interprétées. Il ne faudrait quand même pas déborder, de quoi auriez-vous l’air ? Pourtant, les émotions sont essentielles à la vie et elles font que vous n’êtes pas qu’un être en papier mâché, dénué de sentiments. Regardez, bougez vos doigts : vous êtes bien vivante. Vous avez donc le droit d’avoir des ressentis. Ce n’est pas parce que vous vous laisserez submerger par la peur ou que vous crierez un bon coup que vous perdrez pied.
Soyons d’humeur poétique et faisons appel à votre imagination en visualisant un joli roseau. Sous la tempête, celui-ci se courbe, se plie, mais il ne casse pas. Une fois que le vent est passé, le roseau se redresse et la vie reprend son cours comme avant, paisiblement. Pour vous, c’est la même chose. Ce n’est pas parce que vous avez eu des émotions que vous allez sombrer et ne plus vous relever. Au contraire, plus vous accueillerez vos ressentis sans vous juger, juste en les observant, plus vous vous relèverez vite.
Pour cela, mettez vos mauvaises habitudes de côté et laissez couler. Si vous vous êtes mise en colère parce qu’un automobiliste vous avez piqué votre place de parking, vous exprimez juste votre sentiment d’injustice. Si vous avez explosé de joie en sortant votre rire le plus tonitruant, vous aviez simplement besoin de partager votre bonheur. Si vous avez hurlé de peur en voyant un micro-araignée sur le mur du salon, vous recherchez seulement de la sécurité. À chaque émotion son besoin, alors ne les renfermez pas inutilement en vous et n’interprétez pas la moindre montée de tristesse ou de colère. Vous ne faites que vous pourrir la vie !

Apprenez à comprendre vos émotions

Face aux émotions, nous sommes toutes différentes. Prenez un groupe de plusieurs personnes. Vous avez bien conscience qu’elles ne seront pas attristées, en colère, joyeuses, etc., pour les mêmes raisons. Nos réactions et nos émotions diffèrent, et c’est tant mieux car c’est ce qui fait que vous êtes quelqu’un d’unique.
Aussi, pour gérer ses émotions, la première chose est d’essayer de mieux les comprendre. Pour cela, prenez une feuille blanche ou un carnet (si le cœur vous en dit bien sûr), et répondez aux questions suivantes sans vous mettre de barrières. Vous serez la seule à lire les réponses, alors lâchez-vous et soyez transparente !

Dans quel(s) contexte(s) ressentez-vous des émotions désagréables ? D’ailleurs, que ressentez-vous au juste ?

Si vous avez du mal à trouver les mots, vous pouvez utiliser une roue des émotions pour mieux comprendre ce que vous ressentez tout au fond de vous (vous en trouverez sans problème sur Internet). Il existe, en effet, des tas de petites nuances dans une même famille d’émotions, ce qui vous permettra de mettre des mots sur vos ressentis.
Décrivez ensuite le plus précisément possible vos émotions en répondant aux questions : où ? quand ? comment ? avec qui ?

Que pourriez-vous faire pour ne pas vous laisser envahir par ces émotions et les accueillir avec bienveillance ?
Quelles seraient les solutions que vous pourriez mettre en place pour apprivoiser vos émotions ?
Comment pourriez-vous les mettre en place ?

À nouveau, soyez précise car définir un cadre même léger vous aidera à avancer plus sereinement. Vous bâtirez ainsi un plan d’action destiné à faire de vos émotions des sentiments à part entière dans votre vie.
Enfin, la prochaine fois que vos émotions tenteront de prendre le dessus, que vous sentirez que tout bouillonne à l’intérieur, pas de panique ! Vous aurez appris à les connaître et à les comprendre. Avant de démarrer au quart de tour (non, non, ce n’est absolument pas votre style), repensez à tout ce que vous avez écrit sur votre feuille blanche. Puis, prenez quelques minutes de pause en vous centrant sur votre respiration. Inspirez, expirez. C’est exactement ça, vous êtes une chef ! Les émotions vous traverseront ainsi tranquillement, sans dégâts et elles repartiront aussi vite qu’elles sont venues, trop contentes d’avoir pu exister quelques instants.

Avec un peu de patience, vous allez arriver à adoucir vos émotions et à démonter la croyance selon laquelle elles sont insurmontables. Alors lâchez prise, acceptez de ne pas tout contrôler, votre vie n’en sera que plus douce ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *