Les 4 fantasmes sur le développement personnel

Il est à la mode et a de plus en plus d’adeptes, c’est indéniable. Pourtant, certaines personnes qui pratiquent le développement personnel le font pour de mauvaises raisons. Elles veulent apprendre à se connaître ou avoir une meilleure conscience des choses et du monde. Elles voient la méditation, le yoga, l’hypnose ou toute autre discipline du développement personnel comme une recette miracle qui, en un coup de baguette, leur donnera une vie idéale.
Mais derrière tous les super attraits du développement personnel, se cachent des illusions qui méritent que l’on s’y attarde.

 

Fantasme n°1 : Je peux devenir qui je veux avec le développement personnel

On ne va pas se mentir, le développement personnel vous rend accrocs. Vous êtes nombreuses à vouloir emprunter le chemin du bonheur et à chercher l’ingrédient secret pour réussir votre vie. Vaste programme !
Pourtant, le développement personnel n’a pas la prétention de tout changer et de faire de vous quelqu’un d’autre. Au contraire, il vous pousse à aller chercher vos ressources tout au fond de vous et à les exploiter. Ce n’est donc pas la même chose car il s’agit toujours de vous, mais en une version plus accomplie, plus alignée.
Passez donc votre route si vous attendez du développement personnel qu’il vous transforme en qui vous voulez, tel le génie de la lampe dans Aladin. Le cas échéant, la déception est au bout du chemin ! Vous accepter comme vous êtes, n’est-ce pas le plus beau cadeau que vous pouvez vous faire ?

 

Fantasme n°2 : Avec le développement personnel, tout se fait tout seul

Vous démarrez dans le développement personnel, c’est bon, vous pouvez vous installer dans un transat et attendre le changement. Vous y avez cru ? Eh bien, redescendez sur terre car la magie n’existe pas.
En effet, cette évolution va vous demander un petit peu de travail. Une chenille ne se métamorphose pas en un magnifique papillon en un jour, elle passe par différentes étapes. Pour vous, c’est pareil, la transformation va être progressive, au gré des efforts que vous ferez. Rassurez-vous, il s’agit simplement de mettre en place de nouveaux rituels positifs pour avancer et dire adieu aux habitudes qui vous gâchent la vie.
Quant à la discipline, l’idée est de ne pas baisser les bras et de vous laisser le temps d’assimiler un nouveau mode de fonctionnement. Il y aura des hauts et des bas, des moments de fierté et des doutes, mais félicitez-vous chaque jour de vous accorder du temps et de vous connecter à vous-même.

 

Fantasme n°3 : Le développement personnel n’est que lutte et acharnement

Travailler sur soi ne doit jamais être une lutte contre soi ou un amas de douleurs. Dès lors que vous entrez dans un combat sans merci avec votre être intérieur, il faut revoir votre perception du développement personnel et peut-être être plus empathique à votre égard. À agir en force, vous vous freinerez, vous irez à contre-courant. Prenez au contraire tout votre temps sans jamais rien attendre, et soyez bienveillant avec vous.
Vous avez des qualités, des défauts, des talents et de petites meurtrissures, mais qu’importe, c’est tout cela qui fait qui vous êtes. Pourquoi lutter contre au lieu de vous accepter ? De là, vous pourrez commencer un vrai travail sur vous, authentique et sans faux-semblant.

 

Fantasme n°4 : Le développement personnel va vous rendre toute lisse

Le développement personnel vous coupe de toutes vos émotions et vous serez de bonne humeur en toutes circonstances. En plus d’être le plus gros mensonge qui soit, quel intérêt y aurait-il à être toute lisse ? Il est vrai que vous percevrez vos émotions différemment puisque vous en aurez conscience et que vous saurez les apprivoiser. Il est vrai aussi que, face à une situation compliquée, vous gèrerez mieux votre stress et vous en tirerez un enseignement positif. Mais de là à afficher un sourire toutes dents dehors du matin au soir et ne plus rien ressentir, nous ne sommes pas des robots tout de même !
Fervente adepte du développement personnel, vous éprouverez donc toujours de la tristesse, de la joie, de la colère parfois, et c’est tant mieux. Vous avez le droit de sortir des clous de temps de temps, de vous fâcher si vous en ressentez le besoin, de rire trop fort ou de pleurer toutes les larmes de votre corps. Quand ça arrive, soyez à l’écoute de vos émotions et observez leur utilité sans vous juger.

Accéder au développement personnel vous rendra finalement la vie plus douce et lui donnera une saveur positive à laquelle vous prendrez vite goût. Mais pour en profiter au mieux, ne vous projetez pas dans un idéal inatteignable. Inscrivez-vous simplement dans le moment présent, il a tout à vous offrir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *