Comment mieux vivre le confinement ?

Le 17 mars 2020 à 12h, le couperet est tombé : confinement total pour les Français. 15 jours à rester chez vous (au moins). 15 jours à espérer que le virus se calme pour reprendre votre vie d’avant. Mais au bout de 5 jours, c’est déjà un enfer pour quelques-unes, qui se demandent comment tenir le coup.
Je ne vous proposerai pas de recette magique car ce n’est simple pour personne de changer ses habitudes du jour au lendemain. Je ne vous vendrai aucun remède miracle car je suis certaine que vous parviendrez à trouver vos marques. Voici donc juste quelques petites astuces pour mieux vivre le confinement.

Trouvez vos marques

Que vous soyez salariée, entrepreneur ou maman au foyer, vous avez chacune votre rythme. Et quand tout le monde se retrouve à la maison, qu’il faut combiner télétravail, école, gestion de l’entreprise et détente, c’est le chao.
Cette première semaine a donc été un test pour nous toutes niveau organisation. On a cherché le bon rythme, le bon équilibre, et on a aussi cherché sa place dans ce nouveau cercle réduit à notre famille (ou à nous toute seule).
Pour certaines d’entre vous, cela s’est fait tranquillement, sans stress. Mais comme je l’ai constaté sur les réseaux sociaux et au téléphone avec quelques clients, pour d’autres, ça a était l’angoisse totale. Impossible de travailler, difficile de se transformer en instit ou d’occuper des enfants qui demandent une présence continue. Quand on n’a pas l’habitude de travailler à la maison et qu’il faut installer son bureau au milieu du salon, ça peut vite coincer.
Même si on a pu voir beaucoup de compréhension de la part de tout le monde et que chacun fait son maximum, dur, dur ! Vous concentrer sur vos dossiers ou passer un coup de téléphone est devenu une mission des plus complexes. Expliquer la leçon de maths au grand pendant que le petit dernier hurle car l’épisode de Peppa Pig est terminé et que votre patron a déjà appelé 4 fois sur Skype, se transforme en discipline olympique. Vous n’avez plus qu’une envie : fuir le plus loin possible !
Mais passés les premiers jours, l’être humain a ceci de génial : il s’adapte ! Ce week-end a donc été propice à un premier bilan. Vous avez vu ce qui a fonctionné et ce qui a été un désastre. Vous allez maintenant mettre en place une organisation plus carrée car maintenir un cadre et un emploi du temps peut vous sauver la mise.

Apprendre à vivre dans l’instant présent

En temps normal, vos journées se succèdent à un rythme effréné. Travail, courses, enfants, transports, sport, devoirs, cuisine, ménage, etc… Vous êtes fatiguée mais vous avez l’habitude, donc vous ne le remarquez même plus.
Vous savez ce qui se passera le lendemain, dans une semaine et parfois même le mois suivant. Vous êtes la pro de l’organisation et de l’anticipation.
Mais aujourd’hui, nous sommes en confinement et il y a bien moins de choses à planifier. Plus de train à prendre le matin, plus de rendez-vous chez le coiffeur, de repas entre amis ou de match le samedi. Vous faites une découverte formidable : le temps qui passe.
Mais que faire de ce temps quand vous ne pouvez rien prévoir ? Que faire de vos journées quand vous êtes coincée à la maison ? Vous allez tout simplement profiter différemment et vous inscrire dans l’instant présent. Personne ne sait quand le confinement prendra fin. Nul ne peut prédire quand vous retrouverez votre vie normale. J’ai envie de vous dire que c’est tant mieux car vous allez découvrir ce qu’est l’instant présent. Le temps s’allonge, vous n’êtes plus engloutie par la vitesse des événements. Vous pouvez penser à vous et à votre petite famille.
Partager un jeu avec votre enfant, observer par la fenêtre, lire un bon bouquin, ne rien faire, cuisiner, rire, vous plonger dans un film, faire un peu de sport, papoter sans regarder la montre, etc. Tous ces moments simples sont précieux et trop rares. Pour une fois, aucun résultat n’est attendu. Vous n’avez qu’à profiter et vous laisser porter. Savourez !

Être reconnaissante de ce que vous avez

Quand on voit ces soignants qui sont au bout, quand on sait que les pompiers, les policiers, les livreurs ou les commerçants n’ont pas de masques non plus, quand des centaines de personnes meurent loin de leurs proches ou quand beaucoup souffrent d’être seuls chez eux, le confinement paraît plus doux pour nous. En éprouvant de la compassion, il devient plus facile à accepter.
On se plaint souvent, beaucoup, et parfois trop, sans savoir apprécier ce que l’on a déjà en soi et autour de soi. En période de confinement, c’est alors le moment d’être reconnaissante pour tout cela. Peut-être êtes-vous à la maison avec vos proches. Peut-être avez-vous la chance d’avoir votre emploi alors que des milliers de commerçants, de TPE ou de PME ne se relèveront pas de cette crise. Peut-être qu’autour de vous personne n’est touché. Peut-être enfin que vous avez un petit bout de balcon ou de jardin où prendre l’air.
Ce sont de petits détails, mais appréciez-les à chaque minute car mis bout à bout, ils rendront vos journées plus positives.
En effet, même confinée, vous pouvez continuer à éprouver de la gratitude pour tous ces petits riens qui vont parsemer vos journées. Depuis 1 semaine, je suis heureuse de passer plus de temps avec mes enfants et mon mari. Heureuse d’avoir multiplié les échanges avec ma famille ou mes amis sur Skype, Messenger ou au téléphone. Heureuse d’avoir réussi à travailler malgré la situation et même si mes cernes étaient bien profonds en fin de semaine.
Le confinement, même s’il est contraignant, a aussi des avantages. Il soulève un élan de solidarité qu’on ne voit pas toujours. Il donne envie de se rapprocher de nos proches et de prendre plus de temps pour eux. Il nous fait lâcher prise alors qu’on n’y arrivait pas auparavant. Il nous ramène à l’essentiel.

Finalement, nous vivons toutes le confinement différemment, avec plus ou moins de facilité. Encore une fois, vous avez le choix : profiter de ce moment pour vous retrouver et vous redécouvrir, ou compter les minutes qui vous séparent de la sortie. Quoi qu’il en soit, faites-vous confiance et n’hésitez pas à faire quelques exercices de respiration, de relaxation, de sport ou de méditation. Ils vous aideront à passer le cap et à transformer le confinement en opportunité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *